Notre ferme 100% Bio

Le bio : qu’est -ce que c’est ?

L’agriculture biologique réside en un mode de production dont les pratiques culturales et d’élevage entre dans une démarche de respect des équilibres naturels. Ainsi, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants.

 

Un peu d’histoire :

Alors même que notre grand-père se battait depuis déjà 1966 pour faire entendre son mode de production biologique, les principes de l’agriculture biologique s’introduisirent en France après la seconde guerre mondiale. Sa première officialisation remonte à la loi d’orientation agricole (LOA) de 1980 et le terme  » agriculture biologique  » apparaît en 1991 dans un règlement européen qui reconnaît officiellement ce mode de production (règlement CEE 2092/91 du 24 juin 1991).
 

Pourquoi opter pour ce mode de production ?

Cette question est riche de réponses. Pour faire simple, Les bénéfices que la société peut retirer de l’agriculture biologique sont multiples en termes de création d’activités et d’emplois, de préservation de la qualité des sols, de la biodiversité, de l’air et de l’eau. Ce mode de production permet d’expérimenter en vraie grandeur des pratiques innovantes respectueuses de l’environnement et qui sont susceptibles d’être développées plus largement en agriculture. Ses modes de transformation privilégient la mise en valeur des caractéristiques naturelles des produits.

 

Cahier des charges BIO :

La Bio, c’est l’assurance d’un contrôle renforcé des produits à tous les niveaux.

Aux contrôles effectués sur tous les produits alimentaires ‘ajoutent des contrôles spécifiques à la bio, régulièrement à tous les stades (à la ferme, chez le transformateur, chez le distributeur …) par un organisme agréé par les pouvoirs publics pour sons indépendance, sa compétence et son impartialité.

Voir le cahier des charges BIO

 

Nos pratiques biologiques

Une véritable agriculture biologique sur les bases de la méthode LEMAIRE – BOUCHER

On ne peut pas toujours retirer à la terre sans rien lui donner en retour !

 

Une terre exempte de pesticide

Nous avons la chance de pouvoir exploiter du terrain vierge depuis plus de 40 ans, c’est-à-dire exempt de produits chimiques. En effet, cette terre était autrefois utilisée pour élever des bovins aux pâturages. Ainsi, nous avons un très bon produit de base, d’autant plus que la terre est facile à travailler et propice au maraîchage.

 

Respect de la vie du sol :

Les 30 premiers cm du sol regroupent a eu seul 80% de la vie présente sur terre (ver de terre, micro-organisme, insectes…). Il faut garder en tête que la terre est un milieu vivant qu’il faut nourrir et préserver afin de maintenir l’équilibre de la nature.  Par conséquent, nous privilégions des pratiques de sol qui ne sont pas agressive pour la protéger (éviter les passage successif et profonds de fraises rotatives). Dans les sols lourds nous devons parfois privilégier le sou solage, le retournement à la fourche ou bien un labour en surface (15cm). Ceci permet en même temps d’enfouir les végétaux et de laisser un sol propre pour les semi et plantation.

 

Rotation des cultures & jachère :

La rotation des cultures, appelé également assolement, est très importante. Les légumes ne demandent pas tous les mêmes besoins nutritifs à la terre. Il faut donc pratiquer la rotation des cultures afin de ne pas épuisé d’année en année la richesse que la terre peut apporter à la plante, d’autant plus que ceci évite le développement de maladies dans les cultures.

A la ferme, nous prenons le soin d’alterner les variétés de légumes en fonction de leur besoin nutritifs. Également, nous pratiquons la jachère :

  • Parcelle mise en prairie (regrats et trèfle) durant 2/3 ans : permet de créer de l’humus au sol pour nourrir la terre. C’est avec ça que les plantes puisent leur matière.
  • Parcelle plantée en vesce et avoine durant 1 an : permet de créer de l’engrais vert pour nourrir la terre et d’enrichir le sol en azote.

Grâce à cette méthode, le sol récupère une composition riche en engrais et en éléments essentiels afin d’obtenir un jardin fertile et ainsi assurer que les plantes s’y développent dans de bonnes conditions.

 

L’art du compostage :

A la ferme ESPACE BIO 85, nous travaillons sur le principe d’une agriculture eubiotique* définie par le professeur Jean Boucher. Un équilibre du sol basé sur la fabrication du compost et l’équilibre en magnésium.

Nous récupérons la matière organique de l’élevage bovin bio et le mélangeons au broyat végétal permis par la jachère, les déchets de légumes, épluchures afin d’obtenir un compost riche en humus. Ensuite, nous le réincorporons à la terre afin de l’enrichir.

*Eubiotique : du préfixe grec Eu = plus que, par Jean Boucher, ingénieur horticole au sein de l’INRA, auteur du livre « Une véritable agriculture biologique »

 

Le paillage

Grâce au broyat de déchets vert, nous pratiquons un paillage végétal qui permet de limiter l’arrosage et empêche les mauvaises herbes de pousser.

 

Des moyens de lutte naturels et de maintien de la biodiversité

Plusieurs techniques sont mises en place à la ferme pour lutter contre les maladies et insectes :

  • Implantation de ruches d’abeilles afin d’augmenter la pollinisation des légumes et fraises (miel disponible en magasin).
  • Plantation de fleurs mellifères (phacélie, bourrache, sauge, tournesol…) En plus de créer un joli jardin, ces fleurs ont une action bienfaisante sur les cultures : pollinisation, action répulsive sur les parasites, attirent les insectes qui participent à la lutte contre les parasites.
  • Préservation des haies sur le site afin de créer un refuse pour les animaux (oiseaux, insectes ravageurs), indispensable au bon maintien de l’équilibre naturel de la faune et de la fore sur la ferme.
  • Utilisation de filets afin de protéger les cultures des attaques de certains insectes…

 

Ce que nous cultivons :

Plus de 30 variétés de légumes bio de saison y sont cultivés tout au long de l’année (dont 80% en plein champs).

Parmi ces légumes, nous retrouvons :

  • Des légumes verts : choux fleur, choux pommes, choux rouge, choux frisés, choux chinois, choux de Bruxelles, épinard, blette, fenouil, fève, mâche, scarole, laitue, feuille de chêne, batavia
  • Des légumes racines : carottes, betteraves navets, rutabaga, radis noirs long & rond
  • Des légumes du soleil : courgettes, concombre Noa, tomate Paola, tomate cœur de bœuf, poivrons, aubergines
  • Des légumes d’autrefois : potimarron, courge spaghetti, courge musquée, courge butternut
  • Des légumes bulbes : oignons jaunes, oignons rouges, ails, échalotes.

Et même des fruits :

  • Melon
  • Fraises

Voir le calendrier des légumes du jardin

Cette production est destinée au Magasin & Drive Bio ESPACE BIO 85, mais également pour fournir les magasins bio spécialisés locaux, les restaurants scolaires et les comités d’entreprise dont la volonté est de proposer des produits 100% sain & locaux.